• 21Jan
    Categories: Asie, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Destination de séminaire entreprise: Bangkok

    Vous êtes à la recherche d’une destination pour votre prochain séminaire ? Et pourquoi pas Bangkok ? La ville est souvent surnommée Krung Thep (« Cité des Anges »), abréviation d’un nom complet qui compte 175 caractères. Si cette ville est bien peu angélique, elle recèle pourtant de nombreux trésors qui, eux, sont vraiment paradisiaques !

    Bangkok est une cité royale, comme en témoigne le complexe du Grand Palais : un ensemble de flèches dorées, de faîteaux renflés et de tuiles vernissées. Sise sur un large méandre du Chao Phraya, le « fleuve des Rois », la ville surplombe le golfe de Thaïlande et contrôle l’accès à l’intérieur des terres, cœur battant d’une nation fière qui a réussi à ne jamais tomber aux mains des puissances coloniales européennes.

    Menaçant constamment de sortir de son lit, le Chao Phraya distille une humidité ambiante. Dans la zone des khlong, ou canaux, à l’ouest du fleuve, les villageois vivent sur l’eau, dans des maisons sur pilotis ; les canaux font office de rues, et les fruits et légumes s’échangent de barque en barque. Le contraste avec le centre est saisissant : le cœur de Bangkok bouillonne d’artères embouteillées de rickshaws motorisés extrêmement bruyants, bordées d’immeubles de bureaux, d’hôtels, de centres commerciaux, de panneaux publicitaires lumineux, et quadrillées par le skytrain (métro aérien) et le métro souterrain. Entre deux buildings, des marchés suffoquent : artisanat, vêtements et nourriture exhalant les parfums typiques de la cuisine thaïe — citronnelle, gingembre, coriandre, agrumes, noix de coco.

    La nuit, Bangkok dévoile le visage sulfureux du quartier chaud de Patpong, ses boîtes de nuit aux néons blafards et ses stripteaseuses. Si l’on veut échapper un instant à l’agitation de la ville, il est possible de retrouver la sérénité dans les wat (temples) bouddhiques, des oasis de calme fréquentées par les moines à la robe orange et à la voix douce. On y trouve plus de 400 wat, mais certains sortent définitivement du lot. C’est le cas de Wat Phra Kaew, qui fait partie du Grand Palais et possède le révéré « bouddha d’émeraude » (de jade en vérité), supposément fabriqué en Inde en 43 av. J.-C. et enseveli sous du plâtre avant d’être redécouvert, frappé par la foudre en 1434; la statue est vêtue par le roi en personne au début de chacune des saisons, pour s’attirer la chance. Wat Pho

    est riche d’un immense bouddha couché de 46 mètres doré à la feuille, ainsi que de douzaines d’autres bouddhas; le temple est aussi réputé pour ses massages traditionnels (et énergiques !).

    Le vieux Bangkok, celui des maisons de bois, survit, par exemple dans la demeure de l’Américain Jim Thompson, pionnier de la renaissance de l’industrie de la soie après la guerre. Sa maison traditionnelle, splendide, est aménagée en musée. Dans le parc du palais de Dusit se dresse la résidence Vimanmek, le plus grand bâtiment en teck du monde, édifice royal du début du XXe siècle, aujourd’hui musée consacré à la royauté thaïe. On peut y voir des danses traditionnelles.

    Bangkok n’a pas toujours été la capitale de la Thaïlande. Les ruines d’Ayutthaya, capitale de 1350 à 1767 (date de son saccage par les Birmans), s’élèvent encore au nord de la cité. Comptoir établi au milieu des marécages depuis le XVIe siècle, Bangkok, dont le nom signifie « le village des pruniers sauvages », a accédé au rang de capitale en 1782. Cette ville, particulièrement insolite pour les Occidentaux (faire son marché en barque, au milieu de centaines de barques, n’est qu’une des nombreuses expériences curieuses qu’on peut y faire), peut donner lieu à un séminaire que vos collaborateurs n’oublieront jamais.

    seminaire entreprise bangkok

  • 11Jan
    Categories: Europe, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Un séminaire au calme, à Heidelberg

    Lorsqu’on cherche une destination séminaire, l’on pense en général immédiatement aux grandes villes et capitales du monde. Pourtant, des villes moins connues et bien plus agréables sont envisageables. Tel est le cas d’Heidelberg, en Allemagne, où nous avons encore organisé un séminaire pour 30 personnes le mois dernier. Son nom ne vous évoque sans doute rien, et pourtant cette ville fascine depuis plusieurs siècles. C’est après tout l’une des plus belles villes du monde. Les peintres et poètes romantiques des XVIIIe et XIXe siècles ont adoré Heidelberg. En remontant le chemin des Philosophes qui longe le cours du Neckar, ils admiraient en soupirant de béatitude les ruelles enserrant la plus ancienne université d’Allemagne et le château, très délabré, dominant cette vallée profonde et boisée.
    Même Mark Twain — pourtant cynique et difficilement impressionnable — y a laissé son cœur, à l’issue d’un séjour dans l’hôtel surplombant le château : « Je n’ai jamais goûté une vue au charme aussi serein et gratifiant que celle-ci », écrivit-il en 1880 dans Ascension en télescope. « La ville s’étire le long du fleuve, son dédale d’artères pavées piqué de lumières clignotantes… Si vous pensez qu’il n’y a rien de plus magnifique que Heidelberg de jour, attendez de découvrir Heidelberg de nuit, une Voie lactée sur Terre… » Une description qui vaut encore aujourd’hui, car rien n’a vraiment changé depuis l’époque de Mark Twain. L’Altstadt (Vieille Ville) niche au creux de la vallée, sur la rive sud du fleuve, organisée selon un plan médiéval couronné par la flèche de la Heiliggeistkirche (église du Saint-Esprit) du XIVe siècle. La vieille université embrasse l’Universitätsplatz (place de l’Université); bien qu’elle ait été fondée en 1386, son style est baroque et non médiéval. La faute en revient au roi de France Louis XIV. Heidelberg est alors un centre du pouvoir, capitale des comtes, ducs et princes-électeurs du Palatinat (ou comté palatin du Rhin), comme le montre son château médiéval et Renaissance. En 1693, au cours de la guerre de la ligue d’Augsbourg, Louis XIV ordonne l’anéantissement de Heidelberg.

    À la reconstruction, le baroque est à la mode. Des tentatives sporadiques pour restaurer le château de grès rose sont également menées, et les ruines cohabitent avec d’élégantes pièces des XVIIIe-XXe siècles. On peut y visiter le musée de la Pharmacie et découvrir le Heidelberg Tun, un gigantesque foudre de 1751 d’une capacité de 221 726 litres dans lequel était stocké le vin nécessaire au château.
    Et la boisson, aujourd’hui encore, fait partie intégrante de la vie quotidienne. La ville compte plusieurs anciens bistrots étudiants — le Zum Seppl (XVIIe siècle), par exemple, ou le Zum Roten Ochsen (XVIIIe siècle) — dont les murs racontent les traditions et les clubs estudiantins. L‘une de ces traditions — de rigueur pour tout étudiant qui se respecte — consistait à passer quelques jours dans le cachot de l’université, le Studentenkarzer, criblé de graffitis, une destination prisée par les touristes aujourd‘hui. L’ université de Heidelberg, la Ruprecht-Karls-Universität baptisée en l’honneur de ses fondateurs des XIVe et XIXe siècles, est éminemment considérée, notamment pour son unité de recherche. Heidelberg est une cité dynamique, prospère et moderne, qui reste cependant très attachée à ses origines. C’est une destination idéale si vous cherchez pour vos collaborateurs une destination à l’écart de l’agitation du monde, où la sérénité est le maître-mot.

    heidelberg4.jpg

    heidelberg3.jpg

    heidelberg.jpg

  • 13Nov
    Categories: Amériques, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Destination de séminaire: Rio de Janeiro

    Vous êtes à la recherche d’une destination séminaire originale ? Et pourquoi pas Rio de Janeiro ? Nous avons dernièrement eu la chance d’y organiser un séminaire pour 45 personnes, et cela nous a donné envie de vous présenter une destination à laquelle on ne pense pas forcément, malgré les nombreuses qualités qu’elle présente. Sa réputation la précède. Rio est le temple du plus extraordinaire carnaval de la planète et le gardien des deux plages les plus célèbres au monde : Copacabana et Ipanema. Cocktail osé de fêtes effrénées et de strings, où le glamour côtoie la criminalité effarante des favelas. Mais c’est toujours et encore le cadre enchanteur de Rio qui subjugue d’abord les visiteurs. Il faut découvrir Rio depuis le pied du Christ rédempteur, statue monumentale et bienveillante scellée au sommet du Corcovado, ce « bossu » de 700 mètres d’altitude. En contrebas, une anse aux reliefs tourmentés se déroule, tandis que la cité enserre la plaine, blottie contre les plages et l’immense lagune de Rodrigo de Freitas. Des reliefs puissants hérissent ce décor : le Pain de Sucre surgit sur le bord de mer, comme le nez d’une énorme fusée. La ville semble incapable de maîtriser la nature, comme en témoignent les pitons rocheux couronnés d’une végétation luxuriante. Il est vrai que Rio de Janeiro abrite la plus grande forêt tropicale urbaine du monde : le parc national de Tijuca. Le centre-ville s’étend au nord, à l’écart des plages chics de Copacabana et Ipanema-Leblon, à l’entrée de la profonde baie de Guanabara. Les principales institutions sont regroupées ici, dont le Museu Nacional, dédié à l’histoire naturelle, et le Museu Histôrico Nacional, dans un ancien fort. Le magnifique Museu Nacional de Belas Artes réunit les plus belles collections d’art du Brésil, et le pont qui enjambe la baie jusqu’à Niteroi conduit à l’extraordinaire centre artistique de Rio z le Museu de Arte Contemporanea (MAC). Inauguré en 1996 et conçu par Oscar Niemeyer (1907-2012), l’architecte de Brasilia, la nouvelle capitale, il ressemble à un vaisseau spatial — soulignant par contraste l’exceptionnelle beauté des paysages naturels cariocas. L’envergure internationale de Rio a faibli en 1969, lorsque la nouvelle Brasilia a obtenu le statut de capitale. Avec Sao Paulo qui s’affirmait comme le centre économique du pays, Rio — ville adorée des écrivains, des artistes et des créateurs — a dû asseoir sa réputation sur son inventivité et, bien entendu, sur son carnaval. Fête frénétique, explosion de couleurs, de costumes, de musique et de danse, le carnaval se déroule la semaine précédant le carême. Dès qu’il s’achève, les membres des écoles de samba commencent à préparer le prochain. Ce carnaval mondialement réputé a permis à la ville de développer tous les réceptifs nécessaires à l’organisation de séminaires de taille et de qualité. 

     

    seminaire-entreprise-bresil.jpg

  • 27Avr
    Categories: Asie, Europe, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Destination séminaire : Istanbul

    istanbul.jpg

    Byzance, Constantinople, Istanbul : autant de noms qui riment avec trésors et exotisme. Et autant de noms qui riment avec un séminaire réussi au soleil. Aujourd’hui, nous vous présentons cette destination toujours attrayante et riche en découvertes. Aux confins de l’Europe, Istanbul est la seule ville au monde à s’étendre sur deux continents à la fois. Aujourd’hui, les minarets de la basilique Sainte-Sophie et la mosquée Bleue dominant le paysage, Istanbul parle d’Islam et de son passé de capitale de l’Empire ottoman, lorsque des sultans fabuleusement riches vivaient dans le luxe inouï du palais de Topkapi, choyés par leurs épouses et concubines. La Corne d’Or, un estuaire en forme de cimeterre, forme le port naturel. Son histoire fabuleuse est retracée dans les trois musées archéologiques d’Istanbul et à travers ses innombrables palais, églises et mosquées. L’église Saint-Sauveur-in-Chora (XIVe siècle), par exemple, regorge de mosaïques et de fresques, et est considérée comme la plus magnifique des églises byzantines. La mosquée Süleymaniye (XVIe siècle) est quant à elle le chef-d‘oeuvre de Mimar Sinan, l’architecte du sultan Soliman le Magnifique. Tout en contraste, le palais de Dolmabahçe d’une opulence prodigieuse témoigne de l’extravagance échevelée des sultans ottomans avant que n’éclate la révolution d’Atatürk qui conduisit à la chute de l’Empire ottoman en 1922 et au transfert de la capitale à Ankara. A Istanbul, l’Histoire se raconte également au quotidien. Le thé noir si fort siroté dans les cafés, les tapis et les pantoufles de soie sur les étals des arcades labyrinthiques du Grand Bazar rappellent qu’Istanbul est une porte vers l’Asie et se tient à l’extrémité de la route de la Soie, la fameuse route commerciale qui, pendant deux millénaires, a traversé l’Asic jusqu’à la Chine. Pâtisseries, épices, fromages, noix et fruits secs : les mets servis dans les meyhanes — les restaurants traditionnels —, qui forgent la personnalité de la cuisine turque, sont une véritable mosaïque gastronomique, caractéristique de cet empire commercial. Les bains turcs — il en existe encore, avec leurs hammams, bassins d’eau froide et tables de massage aménagés sous des coupoles séculaires — sont un héritage des habitudes romaines. Les bains Çemberlitas ont été imaginés et construits par Sinan en 1584. Malgré son riche passé, Istanbul n’est aucunement figée : c’est une métropole moderne qui a bénéficié il y a peu d’une véritable renaissance. La baisse des tarifs aériens y a amené des foules de voyageurs étonnés de découvrir une ville semblable à aucune autre. Les restaurants, cafés, bars et clubs des rues piétonnes des alentours de l’avenue Isktikal, dans le quartier commerçant de Beyöglu, sont toujours bondés, même au petit matin, et offrent à vos collaborateurs des nuits mémorables. Istanbul a la réputation d’une ville de plaisirs, et c’est avec un sourire durable que vos collaborateurs en reviendront.

  • 15Déc
    Categories: Testimonial Commentaires fermés sur Séminaires – 2015

    Avec cette fin d’année qui approche, toute l’équipe vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et le meilleur du monde pour 2015 ! Nous espérons vous accompagner dans vos projets comme nous l’avons fait en 2014, et nous avons pris beaucoup de plaisir à le faire.

    Si vous ne nous connaissez pas, voici un petit rappel de nos services.

    Nous sommes spécialisés dans l’organisation d’évènements d’entreprises en France comme dans le reste du monde. Comme la définition peut être vaste, voici nos services dans le détail :

    Organisation de séminaire, en France comme dans le reste du monde

    Voyage de remerciements

    Team building et cohésion d’équipes

    Voyages de presse

    Soirées d’entreprises

    Nous avons le statut d’agent de voyage, ce qui vous offre sécurité et garantie ; et nous permet de vous accompagner un peu partout dans le monde, notamment grâce à nos équipes dédiées et nos partenaires.

    Contactez-nous pour en savoir plus ou pour nous soumettre votre projet !

    2014 – quelques moments en image :

    seminaire-entreprise7.jpg

  • 10Nov
    Categories: Toutes Destinations Commentaires fermés sur Séminaire d’hiver au soleil

    La fin d’année approche, et généralement avec elle, l’organisation de voyages de récompense, notamment dans le cas de challenges commerciaux, séminaires incentives et autres séminaires stratégiques. Beaucoup d’entreprises décideront d’organiser leur séminaire à la montagne pour profiter de la neige. Mais pour celles qui préfèrent éviter les chutes et les bobos, voici 5 destinations valorisantes que nous affectionnons, pour profiter du soleil en hiver.

    La Guadeloupe : Rivale de la Martinique, avec sans doute moins de réceptifs de types de club, on apprécie particulièrement la Guadeloupe pour son côté plus authentique. L’attrait de l’île est la diversité des activités à proposer sur place : plage, certes, mais aussi randonnée pédestre, en VTT, en quad, en 4×4, et particulièrement pour découvrir Basse Terre, la partie sauvage de l’île. A faire également, balades en bateau et du snorkeling dans la réserve Cousteau pour nager avec les tortues.

    La Havane à Cuba : Dépaysement garanti à La Havane, avec une musique salsa en toile de fonds. La Havane vous emmène dans un autre monde. Plongez dans l’histoire de la révolution, apprenez à rouler un cigare, déguster un daikiri avec Hemingway et profitez du plat national, la langouste grillée. Avec son atmosphère années 50, La Havane est à découvrir sur 3 jours, avec une étape possible à Varadero pour ceux qui souhaitent profiter de la plage.

    Miami : Voilà une destination qui reste à la mode, et particulièrement en hiver, pour profiter des nombreuses infrastructures et activités à faire sur place, comme la découverte de la culture cubaine à Little Havana, explorer le parc national des Everglades en airboat, partager la culture des indiens Seminole, ou encore profiter de l’atmosphère relaxe des keys.

    Dubaï et les Emirats : la ville dont le nom évoque tous les superlatifs vous promet de vous écarquiller les yeux. Admirez la vue depuis Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, partez à la découverte du désert en 4×4, à la fois pour vous amuser dans les dunes, mais aussi pour admirer la faune qui vit ici. Depuis Dubaï, on file vite sur Ferrari World dans l’émirat voisin à la découverte d’un parc d’attraction unique au monde basé sur le cheval cabré.

    Cape Town : plus lointaine, Cape Town en Afrique du Sud est au cœur de l’été austral. La ville est très attractive pour profiter de la chaleur de l’Afrique, nager avec les requins blancs, admirer les baleines, faire un safari ou encore découvrir les propriétés vinicoles de la région du Cap. Cape Town est certes lointaine, mais elle offre un rapport qualité/prix comme aucune autre, et surtout, la région délivre une réelle expérience à vos participants.

    seminaire-entreprise6.jpg

  • 20Oct
    Categories: Europe, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Mission Prêt à Porter à Londres

    Nous avons organisé une mission « shopping » à Londres pour une entreprise de prêt à porter. Ce type de missions shopping sont toujours intéressantes car cela permet aux acheteurs/euses, aux designers et aux responsable du merchandising, de se plonger dans une autre ambiance, qui plus est, très dynamique.

    Nous organisons ces missions shopping sur demande. Elles se font généralement sur deux ou trois jours en fonction des attentes des participants.

    Notre valeur ajoutée : pourquoi faire appel à une agence qui organise des séminaires pour ce type de prestation ? C’est notre spécificité. Nos équipes sont composées de spécialistes multi secteurs, et la mode et le prêt à porter en font partie. De fait, cela nous permet d’organiser des missions à haute valeur ajoutée, en vous évitant de perdre du temps. Nous construisons un programme sur mesure, en fonction de vos attentes « business ». Le résultat est très efficace.

    Notamment parce que nous ne restons pas uniquement sur le concept de la mode ou du prêt à porter. Si nous pensons qu’une vitrine d’un vendeur de savon est très originale et qu’elle peut vous inspirer, alors nous préparons un itinéraire permettant de découvrir la diversité du merchandising de Londres. Ce n’est qu’un exemple.

    Par exemple, la mission « shopping » prêt à porter que nous venons d’organiser pour une grande marque dont la cible est le jeune actif à fort potentiel de pouvoir d’achat nous a amené à organiser le programme suivant sur 2.5 jours :

    Jour 1

    Arrivée à Londres en Eurostar

    Accueil par notre spécialiste « mode »

    Transfert à l’hôtel (zone 1)

    Rencontre à l’hôtel avec de jeunes designers anglais (une matinée)

    Déjeuner dans un restaurant à proximité de l’hôtel

    Début d’après-midi- débrief des rencontres de la matinée

    Milieu d’après-midi : balade analyse du merchandising dans le quartier ciblé de Knightsbridge – les codes actuels du luxe

    Soirée – diner et soirée à Aqua

    seminaire-shopping-londres.jpg

    Jour 2

    Matinée : visite des grands superstores : Harvey Nichols, Selfridges, TopShop, Liberty + fin de matinée : les magasins du centre autour de Carnaby Street.

    Déjeuner chez Jamie Oliver

    Après-midi : découverte des magasins et tendances de Londres aujourd’hui.

    Soirée : Comédie Musicale suivie d’un diner indien.

    Jour 3

    Matinée libre

    Déjeuner débrief à l’hôtel

    Milieu d’après-midi, retour à Paris en Eurostar.

    Tous les trajets à Londres se font en métro par soucis de rapidité et efficacité, sauf en soirée, en taxi.

    N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

  • 13Oct
    Categories: Europe, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Team Building – chasse à la truffe dans la Drôme

    Voilà une expérience de saison, de mi-novembre à mi-mars, qui est très intéressante à réaliser dans le cadre d’un team building pour petits groupe, c’est la chasse à la truffe. Nous organisons cette activité principalement dans la Drôme, autour du Tricastin, qui est le « pays du diamant noir ». Cette activité ne peut se faire qu’en petits groupes, autant pour l’activité elle-même que pour les hébergements sur place. La chasse à la truffe est une expérience authentique qui permet de découvrir, de partager, y compris avec les locaux, puis de profiter de ce que vous aurez trouvé pour réaliser un déjeuner ou diner plein de saveurs… de truffes.

    La truffe, ce champignon noir qui pousse au pied des chênes, des noisetiers, mais aussi des vignes, vaut de l’or. Depuis des siècles, la Drôme est… un gisement. Le département, et le Tricastin (la Drôme provençale) en particulier, sont parmi les premiers producteurs de l’hexagone. C’est dire si, pour le plaisir des papilles il fait bon s’asseoir aux nombreuses tables de cette région pour déguster, savourer ce « diamant noir » qui vient de la Drôme. A Grignan, la Maison du Moulin est une accueillante maison d’hôtes où l’on propose des séjours corporate entièrement dédiés à ce précieux champignon qu’est la truffe. Ils sont rythmés par des balades sur les marchés, des cours de cuisine, des chasses à la truffe et… des dégustations !

    La truffe se marie avec tous les plats : le pigeon, les noix de Saint-Jacques, les fromages et même… la tarte au chocolat. Les moments de détente à la Maison du Moulin se passent sur la terrasse, à l’ombre d’un platane centenaire et de son feuillage protecteur. En passant dans le Tricastin, qui s’étale sur 68 communes, un détour par Saint-Paul-Trois-Châteaux s’impose aussi. C’est notamment là qu’Anne-Sophie Pic, grand chef et dame de cœur de la cuisine rhodanienne, vient s’approvisionner. Un va à la Maison de la Truffe, créée en 1986 au pied de la cathédrale, comme on se rend à un pèlerinage. Une exposition montre les différentes étapes de la vie de ce champignon pas comme les autres, qui est ramassé pendant hiver. Dans cette région si douce, où le Dauphiné semble épouser la Provence, c’est le flair des chiens qui permet de les déterrer. Là aussi, vous aurez le loisir de vous exercer à la chasse aux truffes avec un chien et son maître.

    seminaire-entreprise4.jpg

    Appellation d’origine, la truffe noire du Tricastin est identique à celle du Périgord. Sur le marché de Talignan, par exemple, (le dimanche entre mi-novembre et mi-mars), on observera ses petites protubérances à six pans, qui confèrent au Tuber melanosporum vittadini l’aspect d’un diamant qui fond en bouche. Ici, où se rencontrent la lavande et l’olivier, la truffe est vénérée. Le troisième dimanche de janvier, à Richerenches, dans le Vaucluse, on célèbre même une messe en son honneur.

    Cette activité de chasse à la truffe, de course de cuisine, de visites de marchés et de dégustation vous plonge dans la gastronomie de la Drôme en compagnie de personnages authentiques et hauts en couleur. C’est une réelle expérience, un vrai partage qui vous promet une plongée le temps de quelques heures dans l’une des grandes traditions gastronomiques françaises. Contactez-nous pour en savoir plus.

  • 29Août
    Categories: Europe, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Séminaire anniversaire à Ibiza

    Pour beaucoup, Ibiza est nécessairement synonyme de fête. C’est sûr que c’est l’un des endroits les plus prisés en Europe pour profiter du soleil, de la mer et faire la fête au son des derniers DJs. Mais c’est aussi une île très attirante pour la beauté de sa nature. Nous avons eu la chance d’organiser un séminaire à Ibiza cet été pour une jeune société qui souhaitait célébrer l’anniversaire de sa création. Au programme de la fête bien sûr, mais pas uniquement. Voici le programme de ce séminaire.

    A noter : la société a affrété un petit avion pour se rendre sur l’île – le coût de l’affrètement est similaire au billet d’avion sur compagnie aérienne normale, mais a permis la flexibilité des horaires pour effectuer un programme complet idéal.

    Programme du séminaire à Ibiza :

    Vendredi : départ du Bourget pour Ibiza. Arrivée en fin d’après-midi sous le soleil.

    Check in – le groupe étant de petite taille, nous avons opté pour une villa plutôt qu’un hôtel, permettant de profiter en toute confidentialité.

    Direction le Jockey Club pour se mettre dans l’ambiance – un club/lounge/restaurant de plage trendy et chic sur une magnifique langue de sable, lieu idéal pour se mettre dans l’ambiance et prendre un verre.

    Diner au restaurant El Clos Denis dans le village de San Rafael avec initiation à l’œnologie sur des vins espagnols. Après le diner, drinks sur la terrasse de toit de l’Elephant, pour des vues magnifiques sur Ibiza. Etant au cœur de l’île de la fête, la soirée s’est achevée au Pacha, le cœur de la nuit depuis 40 ans sur l’ile.

    Samedi : matinée de travail

    Déjeuner BBQ à la villa

    Après-midi : balade en voilier vers l’île de Ses Illetes, aux eaux turquoise et au sable blanc. Sur place, on prend un bain de boue pour régénérer la peau puis on se détend à bord. Nous avons eu de la chance car nous avons pu être accompagnés un temps de dauphins qui sont venus jouer avec l’étrave du bateau, un moment unique. Nous avons également pu faire du jetski, du paddle et du snorkeling. Nous avons regagné la mer pour poursuivre vers l’île de Formentera, puis retour à Salinas Beach au Jockey Club pour profiter de la fin d’après midi.

    Diner – de travail à la villa

    Soirée jazz au Teatro Pereyra.

    seminaire-entreprise-ibiza.jpg

    Dimanche – matinée de travail

    Fin de matinée – retour pour Paris avec déjeuner dans l’avion.

    Fin de programme

    Voilà un programme un peu chargé néanmoins, qui allie travail et détente dans un superbe environnement. Il faut noter que nous avons pu réaliser un tel programme notamment grâce à l’affrètement de l’avion car les horaires des compagnies aériennes normales n’étaient pas adéquats. Mais si vous êtes flexibles, et si vous avez un peu de budget, Ibiza peut être une destination très attractive, particulièrement à l’automne ou au printemps, dès que les températures grimpent fort. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos services de séminaires entreprises.

  • 16Juil
    Categories: Amériques, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Séminaire découverte culinaire à New York

    Nous avons eu l’opportunité d’organiser un séjour “culinaire” pour quelques chefs qui conçoivent des plats préparés pour la grande distribution mais aussi sous vide pour les restaurants. Destination New York, pour découvrir toutes les saveurs de la grosse pomme. Quand on parle cuisine, New York offre une diversité internationale comme nul par ailleurs qui permet à la fois de se familiariser avec les goûts et saveurs des cultures, mais aussi de concevoir les plats dans l’environnement dans lesquels ils seront consommés. Nous avons donc emmené notre petit groupe de chefs à la découverte des différents quartiers, typiques pour leurs identités culinaires.

    Nolita pour la cuisine mexicaine.

    Nolita, pour North of Little Italy. On se sent d’avantage en Europe qu’au Mexique, mais NY est pleine de surprise. On retrouve ici, entre boutique designers et cafés branchés, des food trucks et petits restaurants mexicains qui font fureurs. Tout est frais et organique, inspiré par la cuisine du Yucatan (forte communauté). Quel que soit le restaurant, chaque bouchée est une succulente expérience de gastronomie simple à la mexicaine.

    Little Italy pour la cuisine italienne

    Certes, Little Italy a perdu de son aura, avec un nombre croissant de restaurants et magasins chinois qui se sont implantés dans les échoppes bariolées aux couleurs de l’Italie. Mais les italiens qui restent sont irréductibles.  Le restaurant Da Nico est une institution, spécialement pour les plats à base de pates. Un peu plus loin, Il Cortile vous offre le décor et la cuisine fraiche de Toscane, alors que Lombardi sur la 32ème rue est fier d’être la première pizzeria des USA.

    East Village pour la cuisine éthiopienne et de la Corne de l’Afrique

    On se rend surtout dans l’East Village pour son ambiance animée dès la nuit tombée, mais la journée, le quartier est une merveille de saveurs africaines. La communauté éthiopienne est importante et l’on retrouve ici des spécialités traditionnelles à base de légumes frais, de viandes et d’épices. Les plats sont faits pour être partagés, et l’on se régale à découvrir des épices et des saveurs.

    seminaire-entreprise-new-york.jpg

    SoHo pour la cuisine Méditerranéenne

    SoHo représente la méditerranée, avec une multitude de restaurants les uns près des autres qui, comme les pays, vous offre une grande diversité de cultures et de saveurs. On y retrouve des restaurants français, italiens, grecques, espagnols, libanais, tunisiens, marocains… A noter le restaurant Pera, qui en plus de la qualité gastronomique de sa cuisine, vous propose un superbe jardin sur le toit pour déjeuner et profiter de la vue en même temps.

    Chinatown, pour la cuisine chinoise

    Impossible de se croire à NY lorsque l’on déambule dans les rues de Chinatown. Tout est écris en chinois, et les étals des primeurs débordent de légumes, de poissons et de viandes inconnues dans nos contrées. A essayer : Noodltown pour découvrir les nouilles chinoises sous toutes les coutures et arômes. Egalement, Nom Wah Tea Parlor, qui est le plus ancien restaurant de dim sum de Chinatown.

    Voilà pour les quartiers les plus représentatifs. Notre groupe de chefs souhaitait avant tout découvrir et s’inspirer et ressentir le maximum de saveurs en un minimum de temps sans devoir trop voyager. Mission réussie, car New York vous offre tout cela à la fois, avec la magie de la ville, et les centaines d’activités à faire également pour parfaire votre séjour sur place.

    N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos services de séminaires entreprises.