• 08Sep
    Categories: Moyen Orient, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Découvrir Pétra en Jordanie

    Vous êtes à la recherche d’une destination extraordinaire pour votre prochain séminaire ? Alors bienvenue à Pétra, en Jordanie. Lla grande Capitale des rois nabatéens fut créée au VIIIe siècle av. J.C., abandonnée au VIIIe siècle apr. J.-C. et tombée dans l’oubli, puis redécouverte par le monde occidental grâce à l’explorateur suisse Jean-Louis Burckhardt en 1812. Un lieu exceptionnel, à la fois inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, et élu l’une des nouvelles merveilles du monde depuis le 7 juillet 2007 par la New Seven Wonders Foundation. En toute logique, les touristes s’y pressent. En particulier pour admirer Pétra de nuit, à la bougie ! Le soir venu, le défilé (ou Siq) long de 1,5 kilomètre, qui débouche sur les ruines, est éclairé de bougies disposées à intervalle régulier : on avance à la queue leu leu, le long de l’étroite faille (la largeur du passage entre les parois hautes de 100 mètres n’excède pas 2 mètres), encore plus impressionnante dans le crépuscule, pour finalement découvrir le Trésor (Khazneh), joyau du site de Pétra, dans toute sa majesté, illuminé de milliers de bougies. Le spectacle est époustouflant : les uns s’exclament, les flashs crépitant dans le noir, dans un brouhaha probablement assez proche de la réelle ambiance de la ville à son apogée, tandis que les autres tentent de capter la magie de l’instant en contemplant la scène avec recueillement. De jour, Pétra peut se découvrir à pied, à dos de dromadaire ou d’âne, ce qui évite de gravir sous le soleil jordanien les 800 marches menant au Haut-Lieu du Sacrifice, ou le millier conduisant au monastère (Deir). Moins courue, et pourtant grandiose, la balade à cheval permet, tel « Indiana Jones », de longer les falaises pour admirer le Trésor d’en haut. Et pour ceux qui ont le temps, le site de Pétra, qui fait partie d’un parc national, s’étend sur des kilomètres au cœur d’un désert de pierre à la beauté époustouflante, où d’autres ruines sont régulièrement mises à jour. Quels que soient le moment privilégié ou l’itinéraire emprunté, l’expérience se révèle inoubliable. Si vous souhaitez plus d’informations sur cette destination séminaire, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

  • 27Mai
    Categories: Moyen Orient, Toutes Destinations Commentaires fermés sur Séminaire en Jordanie: pour Petra

    La situation au Moyen-Orient peut être tendue, et pourtant, dans ce chaos, la Jordanie se pose comme un pilier de tranquillité. Nous avons accompagné un géant de la fibre optique pour un séminaire de travail et de découverte de marché en Jordanie, et le pays reste chaleureux, ouvert et sûr.  Il serait d’ailleurs dommage de ne pas aller en Jordanie, car ce pays offre non seulement une réelle chaleur dans son accueil, mais également des merveilles à découvrir, et notamment Petra. Et Petra à elle seule, vaut le détour et que vous organisiez votre séminaire en Jordanie.

    jordanie.jpg

    Pétra est nommée la « Cité rose » en raison du grès rouge utilisé par les anciens Nabatéens pour construire ses palais et tombeaux, ainsi que son « trésor ». Merveille non-officielle du monde antique, Pétra est considérée depuis 2007 comme l’une des Sept nouvelles Merveilles du monde.Bien qu’elle date de 1200 av. J.-C. et qu’elle ait été construite sur un site déjà occupé depuis six millénaires, Pétra n’est connue de l’Occident que depuis 1812 – date de sa découverte par l’archéologue suisse Johann Ludwig Burckhardt. Le poète John William Burgon la décrivit jadis comme une « cité Vermeille, moitié vieille comme le temps ». On atteint Pétra par le Siq, gorge naturelle étroite d’environ 1,5 kilomètre, sentier sinueux large d’à peine 3 mètres, flanqué par d’imposantes façades, rocheuses hautes de quatre étages. C’est la seule voie d’accès pour pénétrer ou sortir de la cité, et durant la pleine saison elle est envahie d’ânes, de touristes, de guides et de marchands. Au bout de ce passage étroit se trouve la Khazneh, l’icône de Pétra, appelée le « trésor du Pharaon », quoi quelle n’ait été en fait qu’un temple ou un tombeau. Couvert de colonnes symétriques et travaillées, cet élégant édifice de Style grec est taillé dans le flanc d’une colline abrupte de 40 mètres. Il date de 56 av. JC, apogée de la civilisation nabatéenne. Abrité des tempêtes de sable, c’est le monument le mieux préservé de Pétra, immortalisé depuis son apparition dans le film Indiana Jones et la dernière croisade, réalisé en 1989.

    Outre la Khazneh, Pétra rassemble des vestiges d’une cité et d’un centre de commerce qui, jusqu’au milieu du 1er siècle de notre ère, contrôlaient les anciennes routes commerciales reliant l’Arabie à l’Afrique du Nord et à la Méditerranée. Ses édifices, maisons, temples, magasins ou tombes, taillés dans les flancs du canyon, témoignent de la richesse et de la puissance de ces anciens Nabatéens.  C’est un site à découvrir et à s’y perdre. Nous pouvons organiser une visite de Petra depuis Amman (comptez 3 heures de route), où plus confortable, en séjournant sur le site. Contactez-nous pour en savoir plus. Retrouvez également l’un de nos témoignages précédents sur ce que nous proposons comme séminaire en Jordanie.